Les fun facts de Pick&Pick… Saviez-vous qu’il existe encore 8 moulins à vent à Amsterdam?


Alors sauriez-vous nous dire lesquels?
🕵️‍♀️ Quelques indices:
4 d’entre eux sont à l’intérieur du Ring et 4 à l’extérieur…
1 se trouve au Nord et 7 sont au sud…
1 est visitable et 3 sont encore habités…

les 8 moulins à vent d’Amsterdam sont … à vous de nous le dire!

1,2,3 Nous irons voir Amsterdam Noord.


Avec l’arrivée des beaux jours, les excursions d’une journée au vert sont de plus en plus prisées, alors pourquoi pas la campagne du nord!!

Enfourchez votre vélo et commencez par prendre le ferry à Central Station. 3 possibilités: la ligne bleue qui vous conduit juste de l’autre côté de la berge, la ligne verte qui vous emmène à l’Eye et l’Adam Tower (ce bâtiment de bureaux désertés avec vue imprenable sur Amsterdam) et la ligne rouge qui vous mènera au NDSM, au port et aux divers squats artistiques.
Si vous prenez la ligne rouge, vous arriverez au coeur des anciens entrepôts industriels réhabilités en cafés hypes ou hangars d’artistes.
Passez voir Norderlicht et Pllek, avec leurs immenses terrasses de café, les pieds dans l’eau et le sable.
Si vous prenez la ligne verte, alors grimpez en haut de l’Adam Tower: vous pourrez faire de la balançoire au sommet ou grimper à dos de cheval en admirant la vue.
Ou allez boire un verre à l’Eye, un bâtiment totalement futuriste qui flotte sur l’Ij.
Si vous prenez la ligne bleue vers Ijplein, vous pourrez vous évader jusqu’à Durgerdam et voyager dans le temps: attention dépaysement à moins de 30 min du centre ville.
A la descente du ferry, vous traverserez le bois de Vliegenbos et prendrez la Nieuwendammerdijk, une très charmante rue d’Amsterdam constituée de vieilles maisons en bois le long d’une digue.
Un quartier dans son jus depuis le 16ème siècle. Continuez votre route vers le Waterland et passez prendre un pique-nique chez Landmarkt.
Vous pourrez rouler à travers champs pour rejoindre Durgerdam, au coeur des polders situés sous le niveau de la mer et des vaches peinardes (et à seulement 7km de l’Ijplein).
Si vous voulez avoir le son en plus de l’image, n’hésitez pas à booker le tour du Polder-Waterland avec Amsterdam vélo, tour de 3h, 35€ par adulte et 20€ par jeune (gratuit pour les moins de 8 ans). @amsterdamvelo
Si vous voulez une expérience aquatique hors du commun, délaissez vos vélos pour un canoë et partez pour une virée de 5h sur l’eau au départ d’Amsterdam (tour proposé sur viator.com) @viatortravel

1,2,3 nous irons… Chasser les Invaders !

Si je vous dis que c’est une super invention pour faire découvrir des villes aux enfants, jouer en famille, s’initier à l’art ou encore se challenger avec les copains ?


C’est tout ça ou presque les Flash Invaders ! Plus exactement il s’agit d’un projet lancé par Invader, pseudonyme de cet « artiste libre non identifié » comme il se définit lui-même ! Et pour cause il apparait toujours masqué.
Son ambition: libérer l’art des institutions tels que les musées ou les salles d’exposition. Il s’est donc lancé dans un projet artistique inédit dans lequel il cache dans les grandes villes de petites mosaïques en pixel art.
Comment on joue ? On commence par télécharger l’application officielle qui permet de « flasher » les mosaïques: FlashInvaders. Chaque fois que vous trouvez une nouvelle mosaïque vous marquez des points, plus ou moins élevés selon la difficulté à la trouver.
On compte 3962 invaders dans 79 villes du monde ! Rien qu’aux pays-bas : 26 à dénicher à Amsterdam, 10 à Noordwijk et 26 à Rotterdam, voilà de quoi vous occuper pendant les vacances !
Si je vous dis que le plus haut se situe à 2362 M d’altitude ! a l’arrivée du téléski dans la station d’Anzère en Suisse… ce sera pour l’année prochaine !
Et maintenant vous êtes prêts à partir à la conquête de ces mosaiques urbaines, mais attention on en trouve aussi beaucoup de fausses. Chez nous c’est devenu une vraie motivation pour explorer une nouvelle ville !
Allez comme on est sympa on a demandé à notre « space invadors en chef » Erwan, de nous livrer quelques adresses pour débuter l’aventure: « 1 se situe au pont de Prinsengracht, au niveau du Rijksmuseum, un autre en suivant la rue à côté de la Librairie française, cherchez le bâtiment avec des colonnes marrons, regardez en dessous vous devriez en voir un vert ! Enfin, le plus facile à prendre est celui qui se situe à la sortie du Vondelpark, du côté de Leidseplein, regardez les statues, au-dessus de celle à droite… » Merci Erwan pour tes pistes…maintenant on vous laisse vous débrouiller !

1,2,3, nous irons au… Oosterpark!

Dans la famille des plus beaux parcs d’Amsterdam, je demande l’Oosterpark, à côté du Troopen Museum et près de la grande digue de l’est.


Ce parc typiquement British fin XIXeme est un havre de paix au cœur d’un quartier un peu bohème et pas mal bourgeois recelant de jolies boutiques et fins restaurants (Jacobz et De Kas par exemple – take away possible).
Mais surtout il abrite une aire de jeux aérienne aux filets multicolores dans laquelle les enfants peuvent jouer & glisser des heures. Café en take away sur le perron d’à côté!
Et pour déjeuner, allez picorer des croquetas au cafe-Bistro Publiek le long du canal (tenu par un français), sur Oranje-Vrijstaatkade: elles sont craquantes et fondantes à souhait!! (L’avocado toast est pas mal du tout aussi!!) @publiekamsterdam

Oosterpark, 1082CA.

1,2,3 nous irons… Dans le Jordaan!

Pour une petite virée detox et familiale (et possible en temps de lockdown), rien de tel qu’une petite promenade à vélo dans les canaux de la ville – attention aux passages des petits ponts -, des Negen Straatjes jusqu’au marché du Jordaan.


L’avantage c’est que le musée est en plein air alors ouvrez l’œil sur les petits détails rigolos: les maisons penchées prêtes à sauter dans l’eau, les vitres teintées de l’Annexe d’Anne Frank, le carillon de Westerkerke, les animaux sculptés sur les vieilles façades…
puis découvrez le Noordermarkt en faisant un petit stop « kids compliant » chez Pequ (nom de circonstances!) en testant les Frietjes Stoof (frites au ragoût) (pas très detox mais tellement bon)(surtout par ce froid).
S’il vous reste une petite place, allez goûter la meilleure tarte aux pommes de la ville au café Winkel, juste à côté.
Enfin pour terminer la balade, un tour au Frederik Hendrikplantsoen a 5 minutes en vélo: une aire de jeux suspendue avec trampoline dans les airs! Un petit goût d’accrobranche en ultra-sécurité! Et ouvert en temps de lockdown.

1,2,3 nous irons… Découvrir les 7 drôles de maisons de la Roemer Visscherstraat.

Cela va amuser les enfants d’aller découvrir ce petit clin d’œil insolite: entre les numéros 20 et 30 de cette rue se tiennent 7 merveilles architecturales appelées Zevenlandenhuizen: les sept pays maisons. Elles reprennent le style architectural de 7 pays d’Europe dont la France 🇫🇷🥖
Demandez à vos enfants s’ils reconnaissent le mini-château français, la maison à pignon hollandaise ou encore la maison russe avec son air de cathédrale orthodoxe.

Et vous, quel est votre coin insolite préféré d’Amsterdam? Dites-le nous en commentaire!!